D’où vient la couleur de la bière ?

La bière est depuis toujours une boisson culte, consommée par tous pour toutes les occasions. Il en existe une infinité et, même les couleurs peuvent varier d’une bière à une autre. On entend ainsi parler de bière blanche, de bière blonde, de bière brune, de bière noire, de bière ambrée, etc. Chaque amateur de bière a sa préférée parmi ces nombreuses variétés. Mais la question que l’on est en droit de se poser, c’est pourquoi toutes les bières n’ont pas la même couleur, et d’où vient cette différence ?

Le malt, l’ingrédient à la base de la couleur de la bière

Depuis son apparition, la bière est fabriquée avec comme ingrédient indispensable le malt. C’est grâce au malt qu’une bière est alcoolisée. Mais le malt, c’est aussi ce qui donne sa couleur à la bière. Que la couleur soit blanche, blonde, ou brune, c’est au malt qu’on le doit. C’est cet unique ingrédient qui fait que la bière a de la couleur.

Qu’est-ce que c’est que le malt ?

Le malt utilisé pour fabriquer de la bière est une céréale qui subit une transformation. La céréale utilisée pour fabriquer le malt de la bière, c’est généralement l’orge. Mais il est tout à fait possible d’utiliser d’autres céréales telles que le blé. D’ailleurs, le blé est utilisé pour fabriquer certaines variétés de bières. Une fois que la céréale est récoltée, il faut l’humidifier et la laisser germer. Sa germination permet d’obtenir un malt vert qui sera torréfié avant d’être utilisé. C’est durant la phase de torréfaction et en fonction du type de céréale utilisé que le malt acquiert sa couleur, qui sera celle de la bière obtenue après fabrication.

 

Comment le malt change-t-il de couleur ?

Avant la phase de torréfaction, le malt est vert. Durant la phase de torréfaction, le malt est grillé et change de couleur. En fonction de la température à laquelle cette opération a lieu et suivant le temps que dure la torréfaction, le malt obtenu peut avoir une couleur claire ou une couleur foncée. C’est durant cette phase que le malt peut devenir blond, brun, ambré, ou même noir. Les bières obtenues auront alors la couleur du malt. Mais la céréale qui permet d’obtenir des couleurs différentes est l’orge. Ainsi, pour avoir une couleur, même avec une bière de seigle, une petite quantité de malt d’orge suffit. C’est uniquement lorsque le blé est utilisé pour fabriquer le malt qu’on obtient une bière blanche.

Voilà donc un peu la petite histoire autour de la couleur de la bière.

Afficher
Cacher